L'éveil artistique

Développez votre potentiel artistique, sollicitez l’œil et la main, l’imagination et la curiosité, dans la plus grande liberté d’expression. Virginie Maximin, Graphiste et plasticienne diplômée de l’ESAG - Penninghen, propose une approche ludique des arts plastiques inspirée des grands courants artistiques et de l’air du temps...

jeudi 31 mars 2016

Street art et grafitis à l'atelier Virginie Maximin

Jeu sur le nom pour cette grande séance de tags version soft… sur feuille blanche, recommandations à l'appui pour protéger les murs de l'école ! Ils ont adoré. De leur côté, les adultes se sont initiés à la calligraphie avec des feutres biseautés, de l'encre et des calames (bambou).











Clair obscur selon Vermeer

Comment comprendre le clair obscur ? En copiant Vermeer avec "la jeune fille à la perle". Mais pour que ce soit ludique, chacun peut l'interpréter à sa façon… et selon son âge ! Beaucoup n'ont pas voulu faire de fond foncé, on reste donc dans la lumière à la l'atelier !








lundi 14 mars 2016

L'abstrait au cours des adultes, la joie est bien concrète !

S'amuser avec l'abstraction, en grand format, avec des matériaux divers en s'inspirant de Tapiès. Un truc de grands ça ? eh Bien oui, c'est le cours pour adultes de l'atelier Virginie Maximin, question de lâcher prise et pour une fois de s'amuser librement au delà de la recherche appliquée du dessin ou de la peinture, pour une  expérience libérée de la composition et de la matière. Un grand moment !… Et on en redemande !







Carnaval de Venise 2016

Notre rendez-vous annuel avec le bel univers du carnaval. Couleurs, plumes et mystères, bas les masques !


















Ciel ! Mon cours de dessin !

Nuages, beau temps, orages, horizon de lumière : sur papier humidifié, l'aquarelle et la gouache font bon ménage et nous emmènent au septième ciel. Magnifique !






"Cadavre exquis", les monstres surréalistes

Ou comment faire plein de dessins à plusieurs en faisant tourner toutes les 10/15 mn façon cadavre exquis sur le thème des monstres étranges. Le principe : je divise chaque feuille en bandeaux selon le nombre de participants. Toutes les dix minutes, on fait tourner les dessins et on dessine sur la bande qui suit, en prolongeant le dessin du précédent. C'est très rigolo. Si on veut que chacun s'applique jusqu'au bout et sur tous les dessins, il faut que l'attribution finale des dessins se fasse au tirage au sort, sinon c'est l'anarchie, finies la concentration et l'application !